Quand l’Équipe s’autogère, patrons, employés, clients : tout le monde y gagne!


En tant que président-fondateur d’Effecto, j’ai le privilège et le devoir d’occuper les chapeaux où je suis sur mon X, car c’est de cette façon que je suis le plus rentable pour mon entreprise. C’est aussi de cette façon qu’on pérennise.


Bien sûr, dans une PME, les ressources sont limitées et l’on se doit d’effectuer différentes tâches. Mais mon rôle préféré au sein d’Effecto, celui où j’excelle, c’est celui où je prends les besoins spécifiques et personnalisés des clients et je les transforme en projets clairs pour toute l’équipe de programmation. En quelque sorte d’apporter la vision du produit, d’en être l’architecte.

 

Faire comme les autres. Pourquoi donc?

En 2015, nous avons décidé d’élargir notre territoire et nous sommes implantés dans une première usine française.

Connaître de nouveaux clients, comprendre les besoins des scieries françaises par rapport à celles de l’Amérique du Nord, ça demande du temps passé en la présence de ces nouveaux clients. J’ai toujours engagé des gens indépendants, autonomes et débrouillards.

En 2015, avant de commencer le premier projet en France, je croyais devoir embaucher un DG. Après quelques expériences, force m’a été d’admettre que cette façon de fonctionner ne cadrait pas du tout avec nous.

Pourquoi avoir un gestionnaire qui ne comprend pas notre business et nos produits quand on a une équipe aussi dédiée? Pourquoi imposer un gestionnaire à des gens totalement capables de s’autogérer si on leur laisse à la fois des balises et de la liberté.

 

L’autogestion : payant dans les équipes de talents

Nous avons donc décidé d’implanter la méthode de travail AGILE. En plus d’encourager l’enthousiasme de mes gens, cette méthodologie permet une belle collaboration et une clarté dans les mandats attribués.

Tous les matins, nous commençons la journée par un scrum. Tout le monde participe. Tous peuvent faire preuve d’imagination dans les solutions. Chez Effecto, personne ne fait la même chose toute la journée. Il n’y a pas de hiérarchie. Nous travaillons ensemble, en sprints de 2 semaines. Nous testons 1 semaine. Et BOUM! Nous implantons chez le client.

 

Comment manger un ours?

Implanter un ERP est tellement un projet de longue haleine! Comment peut-on s’attendre à ce qu’un décideur d’usine sache clairement ce dont il aura besoin dans 2, 3, voire 5 ans? Comment peut-on penser qu’un programmeur, un développeur ou un analyste demeure motivé quand on lui dit que son travail sera livré dans plusieurs mois ?

Par contre, si l’on décortique le projet en plusieurs mini-projets, tout devient plus clair, plus motivant et, par le fait même, réalisé de manière optimale. Nous sommes en constant contact avec nos clients. Qui nous donnent sans cesse du feedback. Nous pouvons rectifier le tir au fur et à mesure.

Les nouvelles fonctionnalités s’additionnent rapidement. Les KPI sont peaufinés. Un nouveau progiciel Effecto voit le jour toutes les 3 semaines.

 

Effectropheureux!

Mes clients sont heureux.
Mes employés sont heureux.
Moi, je suis heureux.

Vraiment. La méthode de travail AGILE, ça change la synergie d’équipe.
Pour le mieux.

Nos années ont compté en double en matière d’innovations et de business intelligence.
Et nous poursuivons sur cette lancée.

 

La gestion de projet
AGILE

 

 

Effecto Efficacité technologique 2018 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Internet - iClic.com